Enseignement universitaire

Deux dates clé ont marqué l’enseignement supérieur en France : la loi relative aux libertés et responsabilités des universités (dite loi LRU) de 2007 et la réforme LMD de 2010 issue du processus de Bologne.
  • La loi LRU avait pour objectifs de « rendre l’université attractive », « sortir de la paralysie de la gouvernance actuelle » et « rendre la recherche universitaire visible à l’échelle internationale ».
  • Le processus de Bologne, amorcé en 1998, a conduit à la création en 2010 de l’espace européen de l’enseignement supérieur. Il avait comme but le rapprochement des systèmes d’études supérieures européens.
Dans le cadre de ce processus de réforme, le système LMD a eu pour but d’harmoniser les cursus d’enseignement supérieur à l’échelle européenne, de favoriser la mobilité des étudiants au sein des établissements, d’offrir une meilleure lisibilité des diplômes et d’assurer leur reconnaissance au niveau international. Cette réforme s’inscrit dans le cadre du processus de Bologne 

Lire aussi :

Depuis 2005 : Université Bordeaux Montaigne (UBM)

Affiliation administrative

isic

Matières enseignées

  • UFR : STC, Département : ISIC

Les sciences de l’information et de la communication (SIC) sont le domaine principal des enseignements dispensés à l’ISIC avec une spécialisation dans les matières relatives aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Néanmoins, et au regard du principe de l’interdisciplinarité et de la mutualisation des parcours, les enseignants de l’UMB sont appelés à assurer des cours dans les différents parcours de formation. A ce titre, outre les cours de TUC à l’ISIC, l’UFR des langues et civilisation constitue un cadre d’intervention dans des cours dispensés en Licence pour permettre la fusion de compétences complémentaires (information et communication ; cultures linguistiques) rendant ainsi le croisement des deux disciplines une opportunité d’ouvrir de nombreuses perspectives d’employabilité pour les étudiants.

 

  • UFR : LANGUES ET CIVILISATIONS, Département : LELEA (Langue étrangères appliquées)

Dans le monde de plus en plus connecté, multiculturel et plurilingue, l’information et la communication occupent une place prépondérante et sont à présent indissociables des questions linguistiques (traduction, adaptation, communication interculturelle). Dans le cadre de l’internationalisation des métiers de l’information et de la communication, les connaissances approfondies d’une culture étrangère (langue, histoire, littérature, arts) sont un atout dans la gestion de l’information et de la communication qui sur le plan international nécessitent des compétences bien particulières d’ordre interculturel. Aussi, les enseignements complémentaires dispensés au département LEA focalisent l’appropriation des compétences numériques dans un parcours métier « Tourisme international ».

Le parcours « Tourisme internationale » est une série de TD prévus pour accompagner les étudiants en 3e année de Licence à gérer des situations de production, gestion, usage et dissémination d’informations touristiques dans des formats numériques allant des simples affiches et dépliants jusqu’aux sites Web dynamiques. 

 

1992 – 2005 : Université La Manouba, Tunisie

Affiliation administrative

Matières enseignées

Les sciences de la documentation, biblithéconomie et archivistique (DBA) constituent une combinaison disciplinaire qui transmet les concepts et les compétences nécessaires pour des métiers dans les bibliothèques, les centres de documentations et les archives. Chacune de trois disciplines développe des compétences théoriques et pratiques qui convergent vers le domaine général des sciences de l’information avec comme objectif principal de préparer des gestionnaires de services d’information dans les entreprises, les adminisrations publqieus et les agences culturelles et patrimoniales. Pour atteindre cet objectif, le programme de formation est conçu pour fournir le mélange dynamique de cours suivant :

    • Des cours théoriques comme base à partir de laquelle les étudiants acquièrent les compétences nécessaires à la profession de bibliothécaire, documentaliste ou gestionnaire d’archives ;
    • Des cours sur les outils qui fournissent des instructions sur la façon de cataloguer et de classer les documents, de récupérer et de reconditionner les informations, de diagnostiquer les besoins en informations, de planifier et d’évaluer les services d’information et d’utiliser des sources d’information imprimées et électroniques ;
    • Des cours d’application qui amplifient et étendent les thèmes identifiés dans les cours théoriques et qui se concentrent sur le transfert d’informations, l’infrastructure mondiale de l’information, la gestion et la technologie ;

Au vu du développement général des technologies numériques, y compris dans les bibliothèques, les centres de documentation et des archives, une formation adéquate sur les nouvelles procédures de trail avec le numérique était nécessaires pour préparer les étudiants au marché de l’emploi.